Cliquez sur les boutons de partage pour lier la publication à votre propre tweet, publication Facebook, courriel ou même votre message WhatsApp.

Des expert.e.s ont vérifié cette publication, alors vous pouvez avoir confiance : il s’agit d’informations exactes.

« Devrais-je attraper Omicron et en finir une bonne fois pour toutes ? » 🤔

On a tou·tes déjà entendu cette réflexion de la part de nos ami·es et de nos familles. Cependant, l’infection par la COVID-19 n’est pas une fatalité, et ce n’est pas le moment de baisser les bras. 🙅‍♀️ Le variant Omicron est peut-être moins susceptible de provoquer des lésions pulmonaires et des maladies graves, mais il n’est pas bénin pour autant. Nous avons besoin de davantage de données pour mieux comprendre l’impact potentiel d’Omicron sur la population (1). Omicron se propage très facilement et les hôpitaux sont surchargés. Les hospitalisations augmentent RAPIDEMENT. Entre le 3 et le 10 janvier 2022, les hospitalisations sont passées de 4113 à 6926. On déplore également 290 patient·e·s supplémentaires en soins intensifs lié·e·s à la COVID-19 (2). On comprend bien que parler d' »aplatir la courbe » donne un goût de déjà vu de 2020. 😵‍💫 Pourtant, c’est véritablement ce que nous devons faire ! Les travailleur·euses de la santé ne doivent pas seulement faire face à un nombre record de cas – iels manquent cruellement de personnel. Il y a plusieurs raisons à cela, notamment l’infection du personnel de santé par la COVID-19 (3, 4). Les effets de cette vague vont au-delà de ce virus – notre système de santé ENTIER devient instable. Tout le monde ne sera PAS infecté par la COVID-19, et il est important de ralentir la propagation. Nous savons que beaucoup d’entre vous font tout ce qu’ils peuvent et seront quand même infecté·es, c’est normal. Il n’y a pas de honte à contracter la COVID (c’est une pandémie, ce n’est pas votre faute). Les vaccins vous aideront à éviter une hospitalisation. Continuons à prendre soin les uns des autres. En cas d’infection, isolez-vous et prévenez vos proches. Continuez à vous protéger (masques, ventilation, limitation des rassemblements) et faites votre première, deuxième ou troisième dose. Toute réduction de la transmission peut sauver des vies. 💉 Références : https://tinyurl.com/SUFInevitable
Partagez notre Tweet original !